Taxes municipales et rôle d’évaluation : ce que réserve 2019

 

La valeur de votre propriété a peut-être augmenté depuis le 1er janvier 2019. En effet, le rôle d’évaluation municipale de la ville de Sherbrooke est habituellement révisé tous les trois ans, et 2019 est le début d’un nouveau triennat.

 

Rôle d’évaluation : un nouveau triennat

 

Cette année, la valeur des résidences unifamiliales au nouveau rôle a augmenté d’en moyenne 2.2% à Sherbrooke. Cette hausse ne s’applique malheureusement pas au marché des condos, qui ont pour leur part vu en moyenne leur propriété évaluée à la baisse.

La fluctuation du marché immobilier joue un grand rôle dans la hausse ou la baisse de l’évaluation d’une propriété, mais il n’y a pas que ça. Les rénovations effectuées, l’amélioration ou la détérioration et l’entretien d’une propriété changent aussi sa valeur réelle.

Le nouveau rôle d’évaluation pour les années 2019-2020-2021 est déjà disponible pour consultation en ligne sur le site de la Ville de Sherbrooke et est en vigueur depuis le 1er janvier 2019.

 

Taxes municipales : Hausse généralisée

 

Alors que les citoyens de Sherbrooke avaient pu profiter d’un gel tarifaire pour les taxes municipales en 2018, la hausse moyenne pour une résidence unifamiliale est de 2.34% en 2019.

En comparaison, les citoyens de Magog ont eu une hausse moyenne de 3,35% et ceux de St-Denis-de-Brompton une hausse d’un peu plus de 6%. Les citoyens de Coaticook et de Ste-Catherine-de-Hatley, quant à eux, auront fait face à une augmentation moyenne moins importante, avec respectivement 2% et 0,4%.

La hausse de la valeur des propriétés peut être un facteur influant la hausse des taxes, tout comme les projets et travaux à venir au sein de la municipalité, le développement résidentiel ainsi que bien d’autres modalités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *