Investir dans l’immobilier, pourquoi pas?

Pour beaucoup de gens, le terme immobilier fait référence au plus important achat d’une vie, représentant bien entendu un chez-soi accueillant, mais aussi une grande dépense qui se doit d’être bien planifiée! Et si l’acquisition d’un bien immobilier pouvait ne pas être qu’une dépense, mais vous offrait plutôt la possibilité de vous enrichir avec des actifs solides?

En effet, il existe de multiples manières d’investir dans l’immobilier et d’en tirer profit! D’ailleurs, saviez-vous qu’investir en immobilier est l’un des types d’investissements les plus rentables que vous puissiez réaliser? Certains projets peuvent facilement engendrer de grands pourcentages de rendement sur la mise de fonds initiale. Afin de réaliser de tels gains, plusieurs options s’offrent à vous, dont l’achat d’immeubles à revenus ou commerciaux, de terrains ou encore l’achat pour la revente, communément appelé «Flip immobilier».  Mais avant tout, encore faut-il savoir par où commencer et bien sûr connaître quelques notions importantes… Et c’est ce que nous allons vous expliquer!

Premièrement, il faut savoir que l’investissement immobilier est à la portée de tous: tout le monde peut investir dans l’immobilier et y trouver son compte. Les seules conditions sont d’avoir un peu de temps, de l’argent et la volonté d’acquérir quelques notions essentielles!

En fait, il faut en premier lieu savoir que la mise de fonds requise dépendra du projet choisi, allant normalement de 20% pour un projet résidentiel de 5 logements ou moins; à  40% pour un immeuble commercial et variant de 25 à 50% pour un terrain. Néanmoins, il est aussi possible d’acheter avec une mise de fonds initiale moindre, sous condition d’assurer votre prêt par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) ou Genworth Financial Canada. Dans ces cas-ci, les assureurs peuvent assurer un prêt pour lequel la mise de fonds est plus basse que le montant requis, moyennant des frais de 4-5% du montant total, additionné à des frais administratifs. L’avantage de faire assurer votre prêt de la sorte est que votre achat sera facilité par la nécessité d’une mise de fonds moins élevée. Par contre, votre bien immobilier vous aura coûté plus cher au final. Le choix reste à votre discrétion : certains investisseurs préfèrent débourser une somme totale plus élevée, mais pouvoir acheter avec une mise de fonds moindre; et d’autres préfèrent plutôt investir la mise de fonds suffisante pour contracter une hypothèque moindre et payer moins en frais et intérêts.

Bien que la mise de fonds initiale soit capitale, vous devez aussi vous assurer de garder une somme d’argent disponible pour parer aux frais d’acquisition et aux imprévus. Entre autres, il vous faudra prévoir les frais d’inspection, de notaire, la taxe de bienvenue, les impôts qui seront à payer sur les revenus (que trop d’investisseurs omettent de figurer !), les réparations et rénovations requises à court ou long terme… Assurez-vous simplement d’avoir les reins assez solides pour faire face à toute éventualité en envisageant toutes les possibilités!

Ensuite, bien que certaines connaissances puissent s’acquérir de manière théorique, les meilleurs apprentissages tiennent plutôt de l’expérience. C’est pourquoi, particulièrement au début de votre projet d’investissement, il est essentiel de bien vous entourer de partenaires de confiance qui pourront vous aider et vous conseiller dans vos démarches. Entre autres, il vous sera toujours utile d’être entouré d’un bon comptable, d’un fiscaliste, d’un notaire, d’un inspecteur et surtout d’avoir un bon courtier immobilier pour vous conseiller!

En effet, faire appel à un courtier immobilier qui se spécialise dans la matière vous permettra d’obtenir de nombreux conseils déterminants dans la réussite de votre projet. Votre courtier vous conseillera, entre autres, sur le type d’investissement idéal pour atteindre vos objectifs, qu’ils soient à court, moyen ou long terme; sur le secteur approprié en fonction du type de projet envisagé; et, dans le cas d’un achat d’immeubles à revenus, il en évaluera aussi la rentabilité pour vous! De plus, c’est votre courtier immobilier qui vous aidera à dénicher le meilleur rapport qualité-prix et négociera pour vous afin de d’obtenir le meilleur prix pour l’immeuble convoité. Puisque la rentabilité de votre investissement sera en grande partie déterminée par le prix d’achat (c’est toujours à l’achat qu’on fait le profit!), cet élément n’est pas à négliger ! D’ailleurs, à ces fins, ne soyez pas effrayé d’oser faire des offres d’achat basses. Dénicher votre perle rare peut prendre du temps et de la patience. Il faut savoir repérer les opportunités, essayer, proposer votre prix, négocier et persévérer jusqu’à la concrétisation de votre projet !

Enfin, la beauté de l’investissement immobilier est que, bien que la mise de fonds initiale représente une somme plutôt élevée, le niveau de risque est quant à lui relativement faible.  En effet, comme il s’agit d’un bien tangible, vous avez toujours la possibilité de revendre l’immeuble si vous n’êtes pas satisfait des revenus engendrés, ou encore si vous en trouvez la gestion trop exigeante. Peut-être réussirez-vous aussi à réaliser des profits supplémentaires en revendant l’immeuble!

Vous êtes maintenant convaincus que l’investissement immobilier pourrait vous être lucratif, et vous l’envisagez peut-être même comme projet? Restez à l’affût! Nous vous avons préparé un prochain article vous détaillant les divers types d’investissement possibles, avec leurs avantages respectifs. D’ici là, pourquoi ne pas prendre un moment pour jeter un œil à notre sélection d’immeubles à revenus dans la section «Propriétés à revenus» sur notre site web ! http://www.equipelafleurdavey.com/fr/liste-proprietes

N’hésitez pas non plus à contacter nos courtiers pour obtenir plus d’informations et vous guider dans votre projet d’investissement!

Une réflexion au sujet de « Investir dans l’immobilier, pourquoi pas? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *